La dépression touche 1 personne sur 7 sur la période de vie entière.

C’est la 1ère cause de handicap selon l’OMS. 

En France, il y a 5 millions de nouveaux cas par an.

La dépression est une période prolongée pendant laquelle, chaque jour ou presque et pendant la plus grande partie de la journée, une personne éprouve de la tristesse du pessimisme et de la douleur morale, retentissant sur sa vie quotidienne.

La dépression isole ; les personnes souffrant de dépression désinvestissent les relations sociales. Les proches peuvent réciproquement prendre des distances avec une personne déprimée.

Les personnes souffrant de dépressions ressentent une grande fatigue, souvent peu améliorée par le repos.

Elles perdent la sensation de plaisir et diminuent leurs activités de loisirs.

Les capacités d’attention et de concentration sont fréquemment diminuées et rendent compliqué le maintien des activités quotidiennes, comme l’activité professionnelle.

Communément appelé « stress », des manifestations anxieuses font aussi partie de la maladie.

Les pensées d’une personne souffrant de dépression sont teintées de pessimisme et d’idées noires. Dans les dépressions sévères, les perturbations de la pensées peuvent conduire à des idées suicidaires.

Certaines formes de dépression se manifestent pendant la grossesse ou au décours immédiat d’un accouchement : on parle de dépression gravidique et de dépression du post-partum. ces dépressions ne doivent pas être banalisées et requièrent autant de soins que les autres dépressions.

Les conséquences de la dépressions sont multiples.

On recense un retentissement économique important tels que des licenciements, les arrêts de travail, et la diminution de la productivité professionnelle.

En termes de risques majeurs il s’agit de risque suicidaire ainsi que des possibilités de complications multiples liées la maladie.

Une dépression insuffisamment prise en charge est également à risque de guérison incomplète, c’est-à-dire de la persistance au décours de l’épisode aigu d’altérations du fonctionnement. Cet état est à fort risque de rechute ultérieure

Le traitement recommandé associe un médicament appelé antidépresseur et une psychothérapie.

Cependant, la réalité est toute autre. Beaucoup de gens vivent dansdes déserts médicaux , n’ont pas de psychothérapie, ou ne vont pas consulter.

La moitié des personnes souffrant de dépression est prise en charge par un médecin généralistes. Parmi elles, seulement 1 sur 8 bénéficiera d’une psychothérapie adaptée.

Cette difficulté d’accès à une psychothérapie est expliquée par le cout, le désert de compétences, le temps nécessaire à une consultation spécialisée et  la stigmatisation liée à la consultation en santé mentale.

Bloom Up propose l’accès à des outils psychothérapiques pour tous ceux qui en ont besoin.

Gratuit, sans stigmatisation et facilement accessible.

Bloom Up permet d’accompagner les patients qui n’ont pas de prise en charge de psychothérapie, qui sont en attente d’un rendez-vous de consultation. Bloom-up s’adresse aussi, en complément d’une prise en charge adaptée. 

Gratuit: L’usage de l’application ne nécessite aucun achat.

Sans stigmatisation: Bloom-Up est utilisable avec discrétion au moment et à l’endroit souhaité.

Facilement accessible: La version complète de Bloom-Up est déverrouillée après conseil d’un médecin.